Parce qu’effervescence médiatique rime trop facilement avec changement climatique : Les 4 véritables questions à poser pendant la COP21

effervescence

« On ne reviendra pas au monde ancien ».

Cette phrase du président d’Engie, Gérard Mestrallet1, destinée à souligner encore davantage les enjeux de la transition énergétique plante l’ambiance dans laquelle se prépare la COP21. Annoncée à grands renforts médiatiques, ponctuée par des discours enflammés, alarmistes et trop souvent contradictoires, la grande conférence sur le climat est devenue, avant même d’avoir commencé, un théâtre d’affrontements dont il devient de plus en plus difficile de cerner les réelles finalités. Les enjeux sont pourtant bien là. La mise en œuvre de la transition énergétique est un défi majeur, car le secteur de l’énergie subit aujourd’hui une véritable révolution2.

Il y en a d’autres.

Lire la suite

Le conundrum du changement climatique élude la question de la variabilité climatique

elephant in an elevator

Les questions posées par le changement climatique restent encore sources de nombreuses controverses. Le prestigieux Institut Niels Bohr (Center for Ice and Climate 1 ) de Copenhague vient récemment de récompenser, pour la première fois de son histoire, un glaciologue français pour ses recherches sur le cycle climatique. La remise de la médaille d’honneur a eu lieu le 26 novembre 2014 dernier. Cela relance les débats sur le véritable rôle des émissions de certains gaz à effet de serre. Ces débats, essentiels même si loin d’être tranchés, continuent cependant de négliger un élément essentiel qui affecte le quotidien de nombreuses entreprises, dans de très nombreux secteurs d’activité: la variabilité climatique dite de ‘court-terme’, celle qui va influencer de façon significative les chiffres d’affaires, le niveau des ventes, celui des stocks, la production et bien d’autres éléments encore…

Lire la suite

Big Data, corrélation et causalité

International Big Data Symposium

Meteo Protect invité au symposium international organisé par le CDRC, l’ESRC à la Royal Society, Londres 7-8 janvier 2015.

L’élaboration d’un diagnostic de météo-sensibilité passe par l’identification d’un lien statistique entre les flux de trésorerie de l’entreprise et des indicateurs de variabilité climatique adaptés au secteur concerné (température, pluviométrie, etc.). La surabondance des données qui caractérise désormais l’environnement de travail des ingénieurs météorologues, des data scientists et des évaluateurs de risques impose un renouvellement des méthodes.

Lire la suite

Le diagnostic de météosensibilité à l’heure du Big Data

big-data

La volatilité et l’intensité des variations de conditions météorologiques ont considérablement augmenté ces dernières années. Au-delà des défis écologiques et sociaux que posent ces anomalies climatiques, cette forte volatilité météo touche directement l’activité des entreprises dans de très nombreux secteurs de l’économie.

Lire la suite