L’impact de la variabilité climatique sur l’économie

googles

Réconcilier les horizons temporels du changement climatique et de l’entreprise

Une nouvelle étude, qui vient d’être publiée par les analystes de Meteo Protect, montre que les efforts déployés par les chefs de gouvernements et les organisations internationales pour rallier les entreprises à la lutte contre le changement climatique ne sont pas couronnés de succès. Non seulement les entreprises ne sont pas actives, mais beaucoup d’entre elles n’ont pas conscience que leur activité est déjà fortement exposée aux conséquences du changement climatique.

Lire la suite

La variabilité climatique aux « Décodeurs de l’éco » – BFM Business

deco

La canicule est une des nombreuses anomalies climatiques qui affectent de plus en plus l’activité des entreprises. Obnubilés par l’impact du carbone sur le climat, politiques et ONG focalisent la communication sur le secteur de l’énergie et articulent le discours autour de l’augmentation de la température moyenne depuis une trentaine d’années. Or si la température moyenne a effectivement augmenté, la variabilité climatique, c’est-à-dire cette sorte d’oscillation des mini et maxi autour de la moyenne, a plus que doublé au cours de la même période. Les anomalies météo sont plus nombreuses, plus intenses, et plus longues.

Lire la suite

Le manque à gagner, c’est bien une perte

neigeL’épisode neigeux que nous venons de traverser a été largement couvert par les médias. La neige fond, le trafic redevient fluide, et la vie va reprendre son cours normal. Une question a taraudé les journalistes et les citoyens : combien la neige a-t-elle couté ?
Le 12 mars, grâce aux travaux menés depuis plusieurs années et à une base de données d’analyse sectorielle de l’impact météo, la première estimation de 400 millions par jour (soit une fourchette de 600 à 1 200 millions d’euros en fonction de la durée du blocage) a été communiquée à la presse.

Lire la suite

Pourquoi ça fait bien 600 millions et pourquoi ce ne sont pas les assureurs qui vont payer !

1738913

Le coût de l’épisode neigeux sera au moins de 600 millions d’euros. Ce résultat a été établi grâce à une base de données qui analyse la météo-vulnérabilité des secteurs les plus impactés : transports, collectivités territoriales, grande distribution et distribution spécialisée, BTP, tourisme et restauration.
Le but de ce papier n’est pas d’entrer dans le détail des modèles qui sont utilisés mais simplement de mettre le chiffre en perspective.

Lire la suite