Changement de paradigme : la météo se gère

umbrella woman yellow

Depuis plus de dix ans, je rencontre des entreprises à qui la météo a fait perdre de l’argent, parfois beaucoup. Mais en deux ans, la philosophie a changé : 2015 et le début 2016 ont vu une augmentation sans précédent du nombre d’entreprises qui s’assurent, se sont assurées ou sont sur le point de s’assurer contre les conséquences d’une météo défavorable.

Longtemps cantonnée au rang de fatalité, la météo est désormais un risque qui se gère comme les autres. Beaucoup l’ont compris et s’en félicitent, d’autres ont encore du mal à se résoudre à gérer ce nouveau risque. A mesure qu’arrivent les résultats des entreprises et que les anomalies météo continuent à se succéder, nous allons petit à petit constater que la météo n’a pas impacté les entreprises d’un même secteur de la même manière. Et pour cause, il y a désormais celles qui gèrent, et les autres.

Lire la suite

L’impact de la variabilité climatique sur l’économie

googles

Réconcilier les horizons temporels du changement climatique et de l’entreprise

Une nouvelle étude, qui vient d’être publiée par les analystes de Meteo Protect, montre que les efforts déployés par les chefs de gouvernements et les organisations internationales pour rallier les entreprises à la lutte contre le changement climatique ne sont pas couronnés de succès. Non seulement les entreprises ne sont pas actives, mais beaucoup d’entre elles n’ont pas conscience que leur activité est déjà fortement exposée aux conséquences du changement climatique.

Lire la suite

La variabilité climatique aux « Décodeurs de l’éco » – BFM Business

deco

La canicule est une des nombreuses anomalies climatiques qui affectent de plus en plus l’activité des entreprises. Obnubilés par l’impact du carbone sur le climat, politiques et ONG focalisent la communication sur le secteur de l’énergie et articulent le discours autour de l’augmentation de la température moyenne depuis une trentaine d’années. Or si la température moyenne a effectivement augmenté, la variabilité climatique, c’est-à-dire cette sorte d’oscillation des mini et maxi autour de la moyenne, a plus que doublé au cours de la même période. Les anomalies météo sont plus nombreuses, plus intenses, et plus longues.

Lire la suite

L’automne est trop chaud… sauf pour ceux qui sont déjà couverts !

tshirts sur des cintres

Pas la peine d’essayer de couper les cheveux en quatre : quand il fait trop chaud en automne, les clients n’achète ni bonnets, ni manteaux, ni chaussures et ne mettent pas le chauffage en marche. Le débat n’est pas là. Des milliers d’entreprises, de commerçants, de distributeurs, d’énergéticiens vont perdre de l’argent, ce que confirment déjà les chiffres de la consommation de l’INSEE.

Lire la suite