Automne-Hiver : vendre le chaud, acheter le froid, ou l’inverse ?

Pour une entreprise, l’adaptation au changement climatique est en train de prendre une dimension très concrète : l’adaptation à la variabilité climatique.

Il ne s’agit plus seulement de se demander comment prendre en compte le carbone rejeté par l’entreprise, de se prémunir contre les catastrophes naturelles ou encore d’imaginer l’environnement dans lequel évoluera l’entreprise dans 30 ou 50 ans. On a bien du mal à donner un prix au carbone et encore plus à savoir quel est le taux d’intérêt qu’il faut utiliser pour actualiser les cash-flows à venir. Quant à savoir à quoi ressemblera l’entreprise dans 30 ou 50 ans, le monde court termiste de la finance, des investisseurs aux dirigeants, peine à se projeter au-delà de l’année à venir…

Lire la suite