Météo et économie

Les décisions d’achat et comportements individuels dictés par la météo se diffusent largement dans l’économie. L’activité de secteurs entiers et d’entreprises de toutes tailles, fluctue au gré du temps qu’il fait et des anticipations du temps qu’il va faire.

Philippe Verdier

En association avec Meteo Protect, Philippe Verdier, chef du service météo de France 2, dévoile comment la météo pèse sur la vie économique quotidienne des français.

Episode 1 – 30 septembre 2013

Focus de la semaine : le prêt-à-porter

Septembre, c’est la rentrée, mais c’est aussi l’arrivée dans les vitrines des collections automne-hiver du prêt-à-porter. La météo est un élément capital. S’il ne fait pas froid, les clients potentiels retardent leurs achats. Si l’été se prolonge indéfiniment dans les premiers mois d’automne, et que la température s’installe durablement au-dessus des normales saisonnières, les vêtements chauds restent en rayon. Au printemps, c’est l’inverse. C’est lorsqu’il fait anormalement froid que les vêtements d’été ne trouvent pas preneur.

Lire la suite

Rapport INSEE : La croissance 2012 ralentit… Et la météo dans tout ça ?

Le 17 septembre, l’INSEE a publié une note de conjoncture intitulée « Les services marchands en 2012. La croissance ralentit nettement » (Septembre 2013, N°1465).

Lecture : en 2012, la valeur ajoutée des services marchands croît de 0,5 % en volume ; l’information et la communication contribuent pour 0,3 point à cette croissance, soit plus de la moitié. Source : Insee, comptes des services, base 2005.

Lecture : en 2012, la valeur ajoutée des services marchands croît de 0,5 % en volume ; l’information et la communication contribuent pour 0,3 point à cette croissance, soit plus de la moitié.
Source : Insee, comptes des services, base 2005.

En résumé, la note indique que la croissance qui était de +2,1% en 2011 est passée à +0,5% en 2012, ce qui revient à dire que l’évolution entre 2011et 2012 est une baisse de 1,6%. Thierry Méot, l’auteur de cette de conjoncture, précise que les activités liées aux loisirs et à la culture sont les plus pénalisées par la baisse du pouvoir d’achat des ménages : la valeur ajoutée dans les services orientés vers les ménages (hébergement-restauration, activités culturelles, autres services personnels) diminue sous l’effet de la baisse de consommation (-0,4% après +1,5%) elle-même liée au recul du pouvoir d’achat (-0,9% après +0,7%).

Lire la suite

La météo : un critère d’investissement désormais indispensable

mapping météosensibilité

Le 16 juillet 2013, le groupe Coca-Cola publiait ses résultats du 2ème trimestre. Le communiqué indiquait un volume de ventes inférieur à ce que les analystes attendaient, reflétant, je cite, un environnement macroéconomique difficile et des conditions météo inhabituellement mauvaises durant le trimestre. Le même communiqué précisait qu’en Europe, les conditions météo avaient été mauvaises dans de nombreux pays, en Amérique les volumes de ventes étaient sous pression en raison d’une météo plus froide et humide que les normales de saison, ou encore en Chine, l’activité était impactée par une météo défavorable. Comme si ça ne suffisait pas, lors de la conférence de presse Gary Fayard, le directeur financier du groupe, a fait référence à la météo à trois reprises, pour dire les choses suivantes : je déteste m’abriter derrière la météo, mais [la mauvaise performance du groupe] est essentiellement due à la météo ; notre industrie est exposée aux aléas de la météo ; nous sommes confiants que les conditions météo finiront par compenser les pertes que nous avons subies

Lire la suite