La variabilité climatique aux « Décodeurs de l’éco » – BFM Business

deco

La canicule est une des nombreuses anomalies climatiques qui affectent de plus en plus l’activité des entreprises. Obnubilés par l’impact du carbone sur le climat, politiques et ONG focalisent la communication sur le secteur de l’énergie et articulent le discours autour de l’augmentation de la température moyenne depuis une trentaine d’années. Or si la température moyenne a effectivement augmenté, la variabilité climatique, c’est-à-dire cette sorte d’oscillation des mini et maxi autour de la moyenne, a plus que doublé au cours de la même période. Les anomalies météo sont plus nombreuses, plus intenses, et plus longues.

Lire la suite

Le diagnostic de météosensibilité à l’heure du Big Data

big-data

La volatilité et l’intensité des variations de conditions météorologiques ont considérablement augmenté ces dernières années. Au-delà des défis écologiques et sociaux que posent ces anomalies climatiques, cette forte volatilité météo touche directement l’activité des entreprises dans de très nombreux secteurs de l’économie.

Lire la suite

El Niño : la variabilité climatique coûte cher si elle n’est pas gérée

el-nino


Extraits choisis de l’interview parue sur Atlantico.fr le 29 juin 2014

Le phénomène « El Niño » est bien connu puisque c’est un phénomène cyclique qui se produit une à deux fois par décennie. Il n’est qu’un élément parmi d’autres qui contribuent à la modification de la variabilité climatique, c’est-à-dire l’écart entre la météo observée et sa valeur normale. Le phénomène touche l’Australie, l’Inde, l’Asie du Sud Est mais aussi l’Amérique du Nord, du Sud et le Canada. Mais l’Europe est aussi concernée et l’Organisation Météorologique Mondiale rappelle l’augmentation significative du nombre, de la durée et de l’intensité des anomalies météorologiques un peu partout dans le monde.

Lire la suite