La variabilité climatique aux « Décodeurs de l’éco » – BFM Business

deco

La canicule est une des nombreuses anomalies climatiques qui affectent de plus en plus l’activité des entreprises. Obnubilés par l’impact du carbone sur le climat, politiques et ONG focalisent la communication sur le secteur de l’énergie et articulent le discours autour de l’augmentation de la température moyenne depuis une trentaine d’années. Or si la température moyenne a effectivement augmenté, la variabilité climatique, c’est-à-dire cette sorte d’oscillation des mini et maxi autour de la moyenne, a plus que doublé au cours de la même période. Les anomalies météo sont plus nombreuses, plus intenses, et plus longues.

Lire la suite

Stratégie – Météo-prévisibilité et météo-sensibilité | Le nouvel Economiste

Un excellent article de synthèse sur le thème de la météo-sensibilité, paru dans Le Nouvel Economiste le 24 novembre 2011.

C’est un fait, la météo influence le comportement d’achat des consommateurs. Et dans un contexte de crispation économique, l’information climatique devient même un enjeu stratégique non négligeable dès lors qu’elle permet d’anticiper les à-coups de la demande pour produire le bon produit, en bonne quantité et au bon moment. Et éviter ainsi rebut ou rupture de stock. Mais si les progrès en matière de prévisibilité météo peuvent changer la donne et influer dans beaucoup de secteurs dits “météo-sensibles”, l’exercice a ses limites.

Lire la suite sur le site du Nouvel Economiste.

Quand le dérèglement climatique dérègle le porte-monnaie

Article TF1.fr du 16 décembre 2011

La météo joue sur notre humeur mais elle influence également notre consommation. Et ça, les industriels s’y intéressent drôlement. Alors quand la météo s’emballe, c’est tout un système qui est chamboulé.

Un article intéressant qui pour une fois cite Metnext et Climpact