La variabilité climatique aux « Décodeurs de l’éco » – BFM Business

deco

La canicule est une des nombreuses anomalies climatiques qui affectent de plus en plus l’activité des entreprises. Obnubilés par l’impact du carbone sur le climat, politiques et ONG focalisent la communication sur le secteur de l’énergie et articulent le discours autour de l’augmentation de la température moyenne depuis une trentaine d’années. Or si la température moyenne a effectivement augmenté, la variabilité climatique, c’est-à-dire cette sorte d’oscillation des mini et maxi autour de la moyenne, a plus que doublé au cours de la même période. Les anomalies météo sont plus nombreuses, plus intenses, et plus longues.

Lire la suite

Kepler Cheuvreux et Meteo Protect s’associent pour évaluer le risque météo des entreprises cotées

météo-économie

Le changement climatique accentue la variabilité naturelle du climat et les anomalies météo augmentent d’une année à l’autre. La conséquence pour les investisseurs est double : de plus en plus d’avertissements sur résultat, et une difficulté croissante pour comprendre la performance réelle des entreprises. Le rapport co-écrit par Képler Cheuvreux et Meteo Protect fournit les clés d’utilisation de la météo aux analystes et investisseurs qui refusent l’excuse météo. D’autant que les solutions de couverture existent désormais.

Lire la suite

MÉTÉO ET ÉCONOMIE II : le chauffage

Les décisions d’achat et comportements individuels dictés par la météo se diffusent largement dans l’économie. L’activité de secteurs entiers et d’entreprises de toutes tailles, fluctue au gré du temps qu’il fait et des anticipations du temps qu’il va faire.
En association avec Meteo Protect, Philippe Verdier, chef du service météo de France 2, dévoile comment la météo pèse sur la vie économique quotidienne des français.

thermostat

Episode 2 – 9 octobre 2013

Focus de la semaine : la facture énergétique

La saison de chauffe démarre le 1er octobre et finit en théorie fin mai. En pratique, c’est souvent début mars que les chaudières sont mises à l’arrêt, dès l’arrivée des beaux jours. D’ailleurs, la fin de la période de chauffe coïncide en général avec la fin de la trêve hivernale immobilière prévue autour du 15 mars 2014. Sans surprise, plus il fait froid dehors, plus il faut chauffer à l’intérieur pour maintenir une température de confort autour de 18°C. Au global, la température explique 85% de la variation de consommation électrique en hiver.

Lire la suite

La météo économique peut différer de celle des géographes

anomalies de température septembre 2013 Meteo Protect vs. Météo France

Lundi soir, après la présentation classique du bulletin météo de France 2, Philippe Verdier a évoqué la baisse des ventes du textile en France causée par une anomalie chaude de +0,3°C. Les chiffres étaient fournis par le courtier spécialisé dans la gestion du risque climatique Meteo Protect. Le lendemain, Météo France parlait d’un excédent de température en septembre de +0,6°C. Qui a raison ? Pas d’inquiétude, les deux informations sont justes. La météo nationale est un agrégat de météos locales et tout dépend de la manière dont on fait la moyenne. Entre économie et géographie, l’usage et la méthode de calcul ne sont pas les mêmes.
Lire la suite