FROID EN FLORIDE ET PLUIE AU BRESIL : LE LITRE DE JUS D’ORANGE PREND 15 CTS

Depuis, le début de l’année, le prix du jus d’orange a augmenté de plus de 20%, avec un plus haut à 219.95 dollars, soit une hausse de 30%. Raison principale : la météo!

Le 4 janvier, des gelées en Floride, deuxième producteur mondial,  s’étendent sur environ 75% des orangeraies et endommagent plus de 5% de la production. Le 11 janvier, L’ICE, le marché organisé sur lequel s’échangent les contrats futures de jus d’orange décide de doubler la marge initiale (le dépôt qu’un trader doit déposer pour acheter ou vendre un contrat). La marge passe de 2,590$ à 5,040$ pour un contrat qui vaut désormais autour de 31,000$. Il s’agit pour l’ICE de prendre en compte l’augmentation de la volatilité des prix mais aussi de dissuader les spéculateurs d’investir massivement le marché du jus d’orange et d’accentuer encore le mouvement. La décision est la bonne, puisque le prix s’effondre de 17% dans la journée (baisse la plus forte enregistrée en 5 ans).  Mais une autre anomalie météo vient relancer la hausse. Le brésil subit des précipitations anormalement élevées et les oranges commencent à pourrir. Pour sauver la situation, les producteurs brésiliens utilisent un fongicide interdit aux Etats-Unis (le carbendazime)…  voilà comment en quelques semaines, faute de couvertures météo en amont… c’est au consommateur de payer son jus d’orange un peu plus cher…

Ecoutez la chronique de France Inter du 27 janvier

Laisser un commentaire